الثانوية الاعدادية مولاي ادريس الاول بوسكورة

من علمني حرفا صرت له عبدا
 
الرئيسيةالبوابةالتسجيلدخول

شاطر | 
 

 cours de francais .......///les fonction dans la phrase

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
MoUaD SaàDi
عضو خطير
عضو خطير


عدد المساهمات : 1653
تاريخ التسجيل : 22/04/2010
العمر : 21
الموقع : في المنزل !!

مُساهمةموضوع: cours de francais .......///les fonction dans la phrase   السبت 5 يونيو 2010 - 12:39




complément d'objet direct (COD) square02_pink.gifattribut du COD

complément d'objet indirect (COI) et complément d'objet second (COS)

compléments circonstanciels square02_pink.gif complément du nom square02_pink.gif complément de l'antécédent

sujet square02_pink.gif attribut du sujet square02_pink.gif complément d'agent

Qu'est-ce que le COD et comment le reconnaître ?

Le COD est un complément d'objet direct (COD) du verbe. il appartient au groupe verbal. Il est appelé direct parce que justement il est construit de manière directe.
Tu conduis la voiture.
la voiture est le COD du verbe conduire.
Les verbes qui s'accompagnent d'un complément d'objet direct (COD) sont appelés verbes transitifs directs.

Pour reconnaître le COD, il suffit de trouver le verbe et son sujet et de poser la question après le verbe : quoi ? qui ?

exemple Tu conduis la voiture. Tu conduis quoi ? la voiture

Le COD est remplaçable par un pronom : le, la, l', les, que, ...

Tu conduis la voiture. Tu la conduis.
la est le pronom remplaçant la voiture.
la est donc le COD du verbe conduire.

La voiture que je conduis est rapide.
que est le pronom remplaçant la voiture ( car : La voiture que je conduis est rapide = je conduis une voiture qui est rapide)
que est donc le COD du verbe conduire.

Pourquoi est-il si important de reconnaître le COD ?

pour l'accord du COD avec le participe passé employé avec avoir quand le COD est placé avant le verbe ( j'ai perdu mes chaussures. Je les ai perdues ),

pour la bonne utilisation des pronoms pouvant remplacer le COD :
on dit : les chaussures que j'ai perdues... (j'ai perdu les chaussures, que remplace le COD "les chaussures")
mais on dit : les chaussures dont j'ai parlé... (j'ai parlé des chaussures, dont remplace le COI "des chaussures" et non un COD)

pour les phrases à la voix passive où le COD devient sujet (Nicolas porte un pantalon. Un pantalon est porté par nicolas. Le COD un pantalon devient sujet à la voix passive).

Deux erreurs à ne pas commettre !!!

Ne pas confondre le COD avec l'attribut du sujet !!!

Tu es fort Tu es quoi ? fort
Donc fort est COD et bien c'est faux !!!

Pourquoi ? fort est attribut du sujet car tu = fort
alors que le COD est toujours différent du sujet.
Dans tu conduis la voiture, tu es différent de la voiture.

Rappel : les attributs du sujet sont introduits par des "verbes d'état" (qui expriment une façon d'être) comme par exemple être, sembler, devenir, paraître...

Ne pas confondre le COD avec le sujet inversé !!!

exemple Sous les arbres, poussaient des champignons.
On peut bien dire Sous les arbres poussaient quoi ? des champignons
On peut donc conclure que des champignons est COD et bien c'est faux !!!

Pourquoi ? des champignons est le sujet dans la phrase !
Qu'est-ce qui poussait sous les arbres ? des champignons.
Remettre la phrase dans l'ordre quand on a un doute : Des champignons poussaient sous les arbres.

Qu'est-ce qui peut être COD dans une phrase ?
Un groupe nominal Tu conduis la voiture.
Un pronom Tu la conduis. La voiture que je conduis...
Un verbe à l'infinitif Tu aimes conduire.
Une proposition Il a dit que tu aimes conduire.
l’attribut
Reconnaître l’attribut

L’attribut exprime une qualité, une manière d’être, etc. qui se rapporte au sujet ou au complément d’objet direct (COD). L’attribut se construit le plus souvent sans préposition .

Anne est infirmière. (infirmière est attribut du sujet Anne).

La direction a trouvé ce projet trop audacieux. (audacieux est attribut du COD projet).

L’attribut du sujet est rattaché au sujet par un verbe d’état tel que être, demeurer, sembler, paraître, etc. L’attribut du COD s’emploie avec des verbes qui expriment un jugement, un changement d’état, etc. tels que considérer, croire, trouver, élire, nommer...

On veillera à ne pas confondre l’attribut et le COD qui se construisent tous les deux sans préposition et qui peuvent souvent répondre tous les deux à la question qui ? ou que ?

Contrairement à l’attribut, le COD ne représente pas la même personne ou la même chose que le sujet.

Anne est infirmière au collège (Anne et l’infirmière sont la même personne).

Anne a rencontré l’infirmière au collège (Anne et l’infirmière sont des personnes différentes).

L’attribut, contrairement à l’épithète, ne peut pas être supprimé.

Les dossiers verts contiennent les factures (on peut dire Les dossiers contiennent les factures ; vert est épithète).

Les dossiers qui contiennent les factures sont verts. (On ne dira pas °Les dossiers qui contiennent les factures sont ; verts est attribut).
Nature de l’attribut

L’attribut du sujet ou du COD peut être :

un adjectif


Gilberte était très contente de son voyage aux Canaries.

un nom


On a nommé Geneviève responsable de la bibliothèque.

un pronom


Quels sont leurs projets pour cet été ?
S’ils ne sont pas satisfaits aujourd’hui, espérons qu’ils le soient demain.

un infinitif


L’important est de bien faire.

une proposition


L’important est que chacun fasse bien son travail.

complément d'objet indirect (COI) et complément d'objet second (COS)



Qu'est-ce que le COI et comment le reconnaître ?

Le COI est un complément d'objet indirect (COI) du verbe. il appartient au groupe verbal. Il est appelé indirect parce que contrairement au COD, il se construit avec un petit mot que l'on appelle préposition : à, de, en...

exemple : Tu parles à un ami à un ami est le COI du verbe "parler".

exemple : Martine parle de son travail. de son travail est le COI du verbe "parler".

Astuce ! Pour se souvenir des principales prépositions, faire la phrase : chez - sur - à - dans - par - pour - en -vers - avec -de - sans -sous ce qui donne : c'est sur, Adam part pour Anvers avec 200 sous.

Les verbes qui s'accompagnent d'un complément d'objet indirect (COI) sont appelés verbes transitifs indirects.

Pour reconnaître le COI, il suffit de trouver le verbe et son sujet et de poser la question au verbe : à quoi ? à qui ? de qui ? de quoi ?

exempleTu parles à un ami. Tu parles à qui ? à un ami

exemple Martine parle de son travail. Martine parles de quoi ? de son travail

Le COI est remplaçable par un pronom : lui, leur, en, y ...

Tu parles à un ami. Tu lui parles.
lui est le pronom remplaçant à un ami.
lui est le COI du verbe "parler"

Martine parle de son travail. Martine en parle.
en est le pronom remplaçant de son travail.
en est le COI du verbe "parler"

TRES IMPORTANT ! Cas particulier de COI : le COS
Si le verbe a déjà un COD, le COI est alors appelé Complément d’Objet Second (COS). On l'appelle second justement parce qu'il y a déjà un COD qui est "premier" ! Le COS est un COI employé avec un verbe transitif direct. LE COS est un donc un sous-ensemble de COI.

exemple J'apprends la grammaire aux élèves.
la grammaire est le COD
aux élèves est le COS (complément d'objet second)

Cas particulier de COS ! Si le COS est employé avec verbe qui a le sens de "donner" ou de "prendre" on l'appelle complément d'attribution. Le complément d'attribution est un donc un sous ensemble de COS.

exemple Je donne un devoir aux élèves.
aux élèves. est un complément d'attribution

Erreur à ne pas commettre !!!

Ne pas confondre pas le COI avec le complément du nom !!!

exempleLe frère de mon ami parle à un voisin.
On peut bien dire le frère de qui ? de mon ami
On conclut donc que de mon ami est COI et bien c'est faux !!!

Pourquoi ? On a posé la question de qui ? à partir du nom (frère) et non du verbe (parler) donc de mon ami n'est pas complément d'objet indirect du verbe (COI) mais complément du nom.

C'est très simple ! Si on pose la question à un nom, on a un complément du nom, si on pose la question à un adjectif (satisfait de ses résultats Satisfait de quoi ? ) on a un complément de l'adjectif.

Qu'est-ce qui peut être COI dans une phrase ?
Un groupe nominal Tu parles à un ami.
Un pronom Tu lui parles. L'ami à qui j'ai parlé...
Un verbe à l'infinitif Tu continues de parler.
Une proposition Je parle à qui veut bien m'écouter.

compléments circonstanciels

Qu'est-ce qu'un complément circonstanciel et comment le reconnaître ?

Les compléments circonstanciels apportent une information sur les circonstances de l'action, c'est bien pour cela qu'on appelle ces compléments "circonstanciels" !

exemple Tu vas à l'école le matin en bus
à l'école est un Complément Circonstanciel de Lieu (CCL)
le matin est un Complément Circonstanciel de Temps (CCT)
en bus est un Complément Circonstanciel de Manière (CCM)

Pour reconnaître facilement les principaux compléments circonstanciels, il suffit de poser les questions suivantes :

OU ? pour reconnaître un Complément Circonstanciel de Lieu (CCL)
exemple OU vas-tu ? à l'école

QUAND ? pour reconnaître un Complément Circonstanciel de Temps (CCT)
exemple QUAND vas-tu à l'école ? le matin

COMMENT ? pour reconnaître un Complément Circonstanciel de Manière (CCM)
exemple COMMENT vas-tu à l'école ? en bus

A CAUSE DE QUOI ? pour reconnaître un Complément Circonstanciel de Cause (CCC)
exemple Je vais à l'école parce que j'ai envie d'apprendre.
A CAUSE DE QUOI vais-je à l'école ? parce que j'ai envie d'apprendre

DANS QUEL BUT ? pour reconnaître un Complément Circonstanciel de but (CCB)
exemple Je vais à l'école pour apprendre plein de choses.
DANS QUEL BUT vais-je à l'école ? pour apprendre plein de choses
Il existe également des compléments circonstanciels
de conséquence : En conséquence, nous ne pourrons pas venir.
de comparaison : Pierre parait plus grand que Paul.
d'accompagnement : Pierre va avec Paul au marché.
d'opposition : Au lieu d'aller à la mer, ils sont allés à la montagne.

Le complément circonstanciel peut se déplacer à l'intérieur d'une phrase et peut généralement se supprimer.

Tu vas à l'école le matin en bus
exemple Le matin, tu vas en bus à l'école.

Certains compléments circonstanciels sont remplaçables par un pronom

exemple Je vais au marché. J'y vais.
y est le pronom remplaçant au marché.

Comment se construit le complément circonstanciel ?

Le complément circonstanciel construit la plupart du temps avec une préposition ( à, pour, sur...) :

exempleLe sel est sur la table. - Je vais à la campagne. - J'ai besoin d'une fourchette pour manger.

Astuce ! Pour se souvenir des principales prépositions, faire la phrase : chez - sur - à - dans - par - pour - en -vers - avec -de - sans -sous - de - en ce qui donne c'est sur, Adan part pour Anvers avec 200 sous.

Le complément circonstanciel peut cependant se construire directement :

exempleLe soir, je fais mes devoirs.

Qu'est-ce qui peut être complément circonstanciel dans une phrase ?
Un groupe nominal Je travaille tous les jours.
Un pronom Paris ? j'y suis allé avec ma soeur.
Un verbe à l'infinitif Avant de dormir, j'aime lire.
Une proposition Quand je suis fatigué, je vais dormir.
Un adverbe Demain, je vais chez un ami.

complément du nom

Qu'est-ce que le complément du nom et comment le reconnaître ?

Le complément du nom vient compléter le nom en apportant une précision ( par exemple en quoi est-il, à quoi sert-il, à qui est-il...)

Le complément du nom se place dans la grande majorité des cas tout de suite après le nom et est supprimable.

exempleLa table de mon salon est en verre.
de mon salon est le complément du nom "table".
Pour reconnaître le complément du nom il suffit généralement de trouver le nom ("table" dans l'exemple) et de poser la question à partir du nom : de quoi ? de qui ? à quoi ? en quoi ?

exemple La table de mon salon est en verre
La table de quoi ? de mon salon

Le complément du nom est remplaçable par un pronom :

Le plateau de cette table ----> Le plateau de celle-ci
celle-ci est le pronom remplaçant cette table
de celle-ci est complément du nom "plateau"

Voici la table dont j'ai cassé le pied
dont est le pronom remplaçant la table.
dont est complément du nom "pied"

Tu te souviens de cette table, j'en ai cassé le pied.
en est le pronom remplaçant la table.
en est complément du nom "pied"

Comment se construit le complément du nom ?

Pour construire le complément du nom, on utilise souvent une préposition. Les plus couramment utilisées sont : en, de, à

en exprime généralement la matière
exemple une table en bois, une tasse en porcelaine

de exprime généralement l'appartenance, l'utilisation, l'origine
exemple une table de ping-pong, un bateau de pêche, le bus de Lyon

à est généralement utilisé
- avant un verbe à l'infinitif exemple Une table à repasser
- pour la contenance exemple Une boite à outil, casier à ski
- un mode énergétique exemple un char à voile.

Astuce ! Pour se souvenir des principales prépositions, faire la phrase : chez - sur - à - dans - par - pour - en -vers - avec -de - sans -sous ce qui donne c'est sur, Adam part pour Anvers avec 200 sous.

Quelquefois, le complément du nom se construit sans préposition :
exemple Un espace fumeur = Un espace pour les fumeurs
exemple Le rayon parfumerie = Le rayon de la parfumerie

Qu'est-ce qui peut être complément du nom dans une phrase ?
Un groupe nominal La table de la cuisine.
Un pronom la table dont j'ai cassé le pied. Le plateau de celle-ci.
Un verbe à l'infinitif La table à repasser.
Un subordonnée complétive La peur qu'il parte me chagrine.

complément de l'antécédent

sujet

Qu'est-ce que le sujet et comment le reconnaître ?

Le sujet est une des fonctions les plus importantes de la phrase. Le sujet impose au verbe sa personne et son nombre. Le verbe s'accorde toujours avec le sujet.

exemple La voiture roule trop vite / Les voitures roulent trop vite
la voiture est le sujet (groupe nominal sujet).

exemple Mon petit frère et moi partons faire du ski
Mon petit frère et moi est le sujet (groupe nominal sujet).

Un sujet comportant plusieurs mots organisés autour d'un nom s'appelle un Groupe Nominal Sujet ( GNS ) .
Pour reconnaître le sujet il suffit de trouver le verbe et de poser la question à partir du verbe : qu'est-ce qui ou qui est-ce qui ?

exemple La voiture roule trop vite.
Qu'est-ce qui roule trop vite ? la voiture (groupe nominal sujet).

exemple Mon petit frère et moi partons faire du ski.
Qui est-ce qui part faire du ski ? Mon petit frère et moi (groupe nominal sujet).

Le sujet est remplaçable par un pronom : je, tu, il, on, qui...

Mon frère conduit la voiture. --> il conduit la voiture.
il est le pronom remplaçant mon frère.
il est donc sujet de conduit. Le verbe conduire s'accorde avec il.

Ma soeur et mon frère partent à la montagne. ils partent à la montagne. ils est le pronom remplaçant Ma soeur et mon frère
ils est donc sujet de partent. Le verbe partir s'accorde avec ils.

Je est appelé la 1ère personne du singulier
tu est appelé la 2ème personne du singulier
il / elle est appelé la 3ème personne du singulier
nous est appelé la 1ère personne du pluriel
vous est appelé la 2ème personne du pluriel
ils / elles est appelé la 3ème personne du pluriel

Accords du sujet

Le verbe s'accorde toujours avec le sujet.
exemple La voiture roule trop vite / Les voitures roulent trop vite

Le masculin l'emporte toujours
exempleLes filles et le garçons discutent ---> ils discutent

On appelle le nombre
- le singulier (une seule chose ou personne)
- ou le pluriel (plusieurs choses ou personnes

attribut du sujet
Les attributs du sujet
L'attribut exprime une qualité, une manière d'être qui se rapporte au sujet ou au complément d'objet direct. L'attribut du sujet se construit autour du verbe être ou des autres verbes copules (sembler, rester, devenir, paraître, demeurer) auxquels on ajoute les locutions verbales comme passer pour et avoir l'air. Il n'est pas effaçable et est normalement post-posé au verbe copule qui l'introduit, mais il peut arriver sous certaines conditions qu'il précéde le verbe :

* Jean est heureux / Jean a l'air d'un imbécile.
* * Jean est / * Jean a l'air.
* Rares sont ceux qui prennent le temps de veiller sur l'astre nocturne.
* Quelle heure est-il ?

Le test le plus régulièrement invoqué pour juger de la nature attributive d'une séquence est sa pronominalisation. Les verbes copules peuvent en effet pronominaliser certaines de leurs séquences au moyen du clitique neutre le normalement invariable en genre et en nombre ([Dupont, 1991] fait toutefois remarquer que "le clitique le, la, les semble respecter massivement les lois de l'accord du français, en genre et en nombre, du XVII siècle à nos jours, lorsqu'il est en relation sémantique avec un syntagme nominal défini ou assimilable" : La Reine... Je la suis / Sa maîtresse... Je ne la serai jamais).

Les locutions verbales sont toutefois incompatibles avec cette pronominalisation :

* Marie semble heureuse
* Marie le semble / * Marie la semble
* Jean a l'air ivre / * Jean l'a l'air

Attention : certains verbes normalement transitifs ou intransitifs admettent la présence de compléments accessoires en position post-verbale liée. Il s'agit de constructions à verbes occasionnellement attributifs ou à élargissment attributif, dont l'extension s'applique tant aux sujets qu'aux objets [Riegel, et al., 1996] :

Le directeur a quitté la réunion furieux .

Se boit très frais .

complément d'agent
Complément d'agent

Le complément d'agent est un complément qui n'apparaît qu'avec les verbes à la voix passive (voir voix du verbe). A la voix passive le sujet subit l'action (L'élève est interrogé). Le complément d'agent indique qui (ou quoi) fait l'action (L'élève est interrogé par le maître).

Le complément d'agent est introduit, la plupart du temps, par la préposition "par", parfois "de" (Il était aimé de cette femme).

Lorsque la phrase est tournée à l'actif (voir active), le complément d'agent devient le sujet (celui qui fait l'action indiquée par le verbe).

L'élève est interrogé par l'instituteur.
L'instituteur interroge l'élève.


عدل سابقا من قبل MoUaD SaàDi في الخميس 17 مارس 2011 - 6:56 عدل 1 مرات
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://www.idriss1.tk
sousou
عضو(ة) فعال(ة)
عضو(ة) فعال(ة)


عدد المساهمات : 512
تاريخ التسجيل : 13/04/2010
العمر : 21

مُساهمةموضوع: رد: cours de francais .......///les fonction dans la phrase   الأحد 6 يونيو 2010 - 16:28

merci bcp
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
yass22
عضو(ة) شرف(ة)
عضو(ة) شرف(ة)


عدد المساهمات : 88
تاريخ التسجيل : 22/02/2011
الموقع : www.vipak.webobo.biz

مُساهمةموضوع: رد: cours de francais .......///les fonction dans la phrase   الأربعاء 16 مارس 2011 - 16:57

جيد
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
othmane xp
عضو(ة) شرف(ة)
عضو(ة) شرف(ة)


عدد المساهمات : 140
تاريخ التسجيل : 11/03/2011
الموقع : www.lichbona.webobo.biz

مُساهمةموضوع: رد: cours de francais .......///les fonction dans la phrase   الخميس 17 مارس 2011 - 3:25

merci mon ami mouad
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
MoUaD SaàDi
عضو خطير
عضو خطير


عدد المساهمات : 1653
تاريخ التسجيل : 22/04/2010
العمر : 21
الموقع : في المنزل !!

مُساهمةموضوع: رد: cours de francais .......///les fonction dans la phrase   الخميس 17 مارس 2011 - 6:57

مشكووور على المروور

_________________
moroco
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://www.idriss1.tk
 
cours de francais .......///les fonction dans la phrase
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» la phrase.........
» Cours Marketing etudiant
» Cours de Géologie
» تاريخ الرياضيات
» الله غالبErreur dans l'adresse

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
الثانوية الاعدادية مولاي ادريس الاول بوسكورة :: المواد المدرسة بالثانوية الإعدادية ادريس الاول :: اللغة الفرنسية-
انتقل الى: